0:00 / 0:00

Des récits d’espoir

Comment expliquer à vos enfants et à vos parents que vous avez un cancer ? À quel espoir pouvez-vous vous raccrocher alors que vous êtes en plein traitement, assailli par la peur ? Comment occuper votre vie après la maladie ? Que faire si votre conjoint a le cancer ? Plusieurs personnes touchées témoignent de la façon dont elles ont géré leur maladie ou celle de leur partenaire et racontent ce qui leur a permis de ne pas perdre espoir.


Partagez votre récit

  • Alice Boulet

    Je m'appelle Alice, j'ai 29 ans et j'ai eu un lymphome de Hodgkin. Je suis actuellement en rémission depuis quelques mois. Quand j'ai appris que j'avais un cancer, ce fût plutôt un soulagement, car je ressentais un mal-être depuis plusieurs mois et je ne savais pas ce qui clochait. J'étais donc décidée à me battre pour en finir rapidement et reprendre le cours normal de ma vie le plus tôt possible. J'ai pris beaucoup de recul dès le début et je n'ai jamais vraiment pensé que ce pouvait être quelque chose de grave, malgré le fait que le mot "cancer" puisse faire peur. La perte des cheveux, je l'ai vécue plutôt comme une expérience : c'était la première fois que je voyais mon crâne à nu et j'ai trouvé ça plutôt cool. D'ailleurs, j'ai décidé de garder une coupe courte. Je ne voudrais pas retrouver ma chevelure d'avant car j'ai la sensation que ça ne me correspond plus. Je pense que cette expérience, aussi dure eût-elle été, m'a fait évoluer et retrouver un chemin de vie plus serein. J'ai repris confiance en moi et en la vie.


‘Switch to Hope’ est une initiative des associations suivantes avec le soutien de Bristol-Myers Squibb: Borstkanker Vlaanderen, CMP Vlaanderen, European Cancer Patient Coalition (ECPC), la Fondation contre le Cancer, Hodgkin en non-Hodgkin vzw, Lymfklierkanker Vereniging Vlaanderen, Melanoompunt, Mymu, Talkblue Vlaanderen et Vie et Cancer.

Privacy | Social media guidelines ONCBE18NP04568-01